Bienvenue dans mon aventure!

Accueil - Qui suis-je ? - Mon itinéraire - Livre d'or - Album photos - Archives - Amis

Kigali c'est finiiiiii :D

Publié le 14/04/2014 à 01:23, Kigali
Mots clefs :
- Lien

Hello la compagnie!
Alors le camp s'est super bien passé!
Bon daccors c'était un peu stressant et aussi beaucoup plus de préparation
que ce que je pensais de préparer un bricolage pour 120 enfants chaque jour...
mais on a eu de l'aide et après quelques ajustements techniques on a vraiment profité
de chaque instant!
Le thème de la semaine était "le salut" parce qu'on avait le sentiment qu'il était important
de reprendre les bases, autant avec les femmes qu'avec les enfants.

J'ai pas été très impliquée avec les femmes, parce qu'il y avait beaucoup à faire,
mais j'ai eu de très bons retours.
Mais surtout l'important était d'avoir quelque chose à faire durant cette semaine
un peu spéciale et bien triste.
Avec les enfants on a eu un temps exceptionnel!
Après un temps d'enseignement et de bricolage sur le salut, on allait faire des jeux sur
un terrain de sport...
C'était génial!
J'ai le coeur serré quand je pense que... je serai tout bientôt séparé d'eux!
Mais je dois aussi avouer que je me réjouis beaucoup beaucoup de rentrer...
Je serai de retour le lundi 28 avril un peu avant midi! Wouwouwouw ça s'approche drôlement vite!
ET (grande nouvelle) je commencerai a travailler à la rosière (un EMS à Gimel) le 1er Mai!
C'est un peu fou, mais comme je suis officiellement en vacances maintenant je pense que ça se passera bien.

Ce sera seulement temporaire parce que...
(attention les yeux!!!)
J'aimerai reprendre des études en septembre!
Si si je vous promets que c'est pas une blague même
si c'est un concept nouveau pour moi que celui de vouloir apprendre.

Je suis encore sur de rien au sujet de l'école, mais depuis 3 mois ça devient de plus en plus claire
pour moi que je veux en savoir plus sur le fonctionnement humain (psychologie) et surtout je voudrai
avoir plus d'outils pour aider les gens a surmonter leurs traumatismes...
Mouais vraiment un concept très nouveau pour moi!
Mais bon je positive, je trouverai bien par quelle voie me former.
J'ai la possibilité de continuer avec Jeunesse en Mission ou de revenir a des études plus "standard"
genre Universitaire, mais rien que le mot me fait presque pleurer... enfin surtout le nombre d'années...
Pour l'instant je n'ai même pas le niveau de rentrer à l'université en Suisse alors il me faudrait faire
une passerelle et ensuite je veux me spécialiser ça me prendrait.... (vous avez le droit de sortir les mouchoirs)
7ans!

Mais bon j'essaye de pas me faire trop de souçi! on verra bien ce qu'on verra!
Si vous connaissez une autre école qui forme dans ce domaine, vous êtes plus que prier de m'en faire part.... ;-)

Merci de prier pour que tout cela s'éclaire bientôt pour moi.

Enfin voilà! je ne peux pas tout vous raconter parce que sinon je n’aurai plus rien à dire à mon retour!
Alors je vous laisse et je vais faire mes bagages pour ma semaine de vacances au Burundi! :D

P.S. Comme je vais commencer à travailler directement après mon retour je vous demande un peu de patience...
Bien entendu je veux tous vous voir et vous serrer dans mes bras, mais... il va me falloir un peu de temps pour voir tout le monde.
Je vous aime! <3

P.S. Étant donné que Sara ne sera bientôt plus là bas... ce blogue n'aura plus lieu d'exister... enfin jusqu'au prochain voyage bien entendu! ;-)Kazungu fansant une petite pause calins, pendant les jeux.. ;-)



F.I.N.I.!

Publié le 5/04/2014 à 12:41, Kigali
Mots clefs :
- Lien

Bon grande nouvelle mon école est officiellement finie ! Enfin aussitôt que j'aurai envoyé mes derniers devoirs, mais sur le terrain c'est fini !

Enfaite ça ne me change pas grand chose parce que la semaine prochaine je vais continuer de travailler avec le ministère.

La semaine prochaine sera la semaine de commémoration du génocide et en général une semaine extrêmement triste. Nous faisons une semaine de «  camp » Il ne dorment pas sur place, mais on se rencontre tous les jours.

Le matin nous aurons des rencontres avec « nos » mamans, au programme enseignement et surtout temps de prières ensemble. À midi les enfants nous rejoindront et nous mangerons tous ensemble. Ensuite un programme tout spécialement pour eux : enseignement, louange, bricolages et jeux.

Je me réjouis, même si j'appréhende aussi l'ambiance générale. Nous serons vraiment à contre-courant en nous amusant et en « célébrant » la vie durant cette semaine emplie de tellement de morts...

S'il vous plait, priez pour nous, mais surtout pour que Dieu puisse apporter sa guérison dans les coeurs.

 

Après cela je partirai une semaine en vacances !!!! wouwouw je me réjouis vraiment beaucoup.

Je vais aller au Burundi, c'est juste à côté et je pense que ce sera une bonne occasion pour moi de voir un autre pays d'Afrique. Là bas je serai sur la base de JEM, mais il paraît qu'il y a une plage à quelques minutes... je sens que j'aime déjà cet endroit !

 

Après cela je reviendrai au Rwanda pour une semaine avant de.... rentrer en suisse (27avril!!!)

 

Je me réjouis énormément de tous vous revoir et de rentrer. Bien entendu mon coeur se serre quand je pense à dire au revoir à « mes » enfants, mais (et ça a été tout un processus) maintenant je pense qu'il est temps pour moi de rentrer et je suis vraiment en paix avec cette décision.

Donc on se revoit tout tout bientôt.

 

Après cela... j'ai déjà quelques idées, mais je ne suis encore sur de rien. Merci également de prier pour cela, que ça devienne plus clair pour moi :D

 

Sinon je vais mieux. Ma santé est mieux. Après ma semaine de maladie, j'ai été vraiment très fatiguée, mais je pense que c'était lié. Ça et le fait que j'arrive à la fin de mon temps ici et que c'est éprouvant.

Après cela les 2 semaines passées ont été vraiment super. J'ai été très occupée, mais j'ai profondément apprécié chaque instant. Passé du temps avec les enfants est tout simplement un régale.

Ils font des progrès en anglais et certains peuvent maintenant communiquer un peu. C'est super de pouvoir un peu partager avec eux.

 

J'ai aussi vécu une petite aventure : à la fin de l'école, j'ai dû aller chercher 2filles parce que les parents n'étaient pas venus. Ça ne nous arrive souvent et jusque là rien exceptionnel.

Lorsque je suis arrivée à l'école Vanessa pleurait et Jocelyne était complètement fermée. Je comprends que ce n'est pas facile de se faire « oublier » à l'école et d'attendre longtemps après que les autres enfants soient partis. Comme mon kineorwanda est tout de même limité après mes quelques phrases d'usages je me suis mise à chanter. Je fais ça souvent et ça passe bien en général, mais cette fois-ci j'étais la seule à chanter.

Nous ne raccompagnons pas les enfants jusque chez eux parce que c'est à en tout cas 40minutes de marches et surtout que ça descend et... ça remonte ! Enfin ce n’est pas si terrible que ça, mais ils sont habitués à la faire seule, alors on les accompagne jusqu'à un chemin où il n'y a que très rarement des voitures qui passent. Mais ce jour-là quand je suis arrivée à ce point les filles venaient de commencer a chanter avec moi et leur sourire me paraissait peu solide. Comme je n’étais pas spécialement pressée, je me suis dit que je pouvais les accompagner jusqu'en bas de la colline. Pendant la descente elles ont commencé à vraiment chanter et j'étais très contente. Mais voilà que j'entends mon nom, je lève la tête et je vois un groupe de filles de la même école, qui était déjà plus loin sur le chemin, qui court dans notre direction ! Hoooo j'aime trop ces enfants, mais ça m'a fait mal au coeur qu'elles rajoutent à la leur marche, pour venir me dire bonjour. Surtout que pour certaines elles habitent plus loin...

Du coup je me voyais mal leur dire hello, et byebye ! une fois en bas de la colline (on y était presque!) Bon c'est pas grave je peux simplement monté un bout.... enfin ça c'était sans compté le fait qu'elles n'avaient aucune envie de me laisser partir et qu’au fond moi non plus je n’avais pas très envie de les laisser.

Du coup j'ai passé un super temps avec elles, on a pas beaucoup parlé, mais on s'est bien amusée. Bon elles m'ont quand même parlée de Fabrice un enfant dont on s'occupe aussi, m'expliquant que les habits que nous lui avion donné la veille (parce qu'il n'a presque rien en dehors de son uniforme scolaire (genre un short et 1 t-short!) avaient disparu... bref on ne sait pas si c'est sa maman qui les a pris pour les revendre ou si c'est qqn d'autre qui est rentré dans la maison.... J'ai quand même fini par les laisser après avoir atteint les premières maisons.

 

En redescendant, je savourai vraiment cet instant, me rendant compte à quels points ce sont des instants précieux et une aventure quand même assez exceptionnelle.

Sur le bord de la route j'ai trouvé Fabrice assit par terre en train de pleurer... et lui ne parle ABSOLUMENT PAS anglais. Bon je me suis assise à côté de lui et l'ai pris dans mes bras. On est resté comme cela un moment.

J'ai apprécié le fait que chaque passant s'arrêtait pour essayer de nous aider, mais... aucun ne parlait ni français, ni anglais alors ça m'aidait pas trop... bon de ce que je comprenais je savais qu'il était question de sa maman et je comprenais que tout le monde lui demanda s’il avait un papa. (oui mais il est tout aussi alcoolo que la maman... )

Bref du coup je ne savais pas si sa maman était morte, si elle avait quitté la maison, si elle était blessée... bref c'était un peu la pagaille. Après un temps j'ai proposé a Fabrice d'aller avec lui trouvé le leader local, qui est censé pouvoir aidé... oui sauf qu'il n’était pas là... zut ! Et je n'avais avec moi ni téléphone, ni absolument rien !

(Ben évidemment j'allais seulement à l'école, vous vous rappelez?)

Bon du coup on a marché dans tout le village pour trouvé de l'aide et finalement quelqu'un qui parlait un peu anglais a pu me traduire que... enfaite la maman de Fabrice était à la maison, mais elle l'avait battu. Rooo Non !

Bon j'ai emparqué le traducteur et j'ai été lui parlé. C'est vraiment frustrant parfois de travailler avec des personnes autant cassées par la vie. Même si Fabrice à déjà 11ans, sa maman en paraît 16, bon bien entendu ce n'est pas le cas elle est quelque part dans la vingtaine, mais elle semble encore être une enfant.

Bon c'est pas une excuse, mais c'est là qu'on voit le problème d'enfants a problèmes qui on a leur tour des enfants...

Enfin bref !

 

Le lendemain on a vu Fabrice et avec un traducteur mieux du coup j'ai aussi pu comprendre que sa maman avait été battue par d'autres personnes et que c'était la principale raison du fait qu'il pleurait au bord de la route.( Elle l'a aussi battu, mais plus tôt dans la semaine) Ha là là !

Ses enfants ont vraiment une vie pas facile.

Fabrice a commencé l'école cette année (à 11ans) et on espère qu'en ajoutant cela a notre aide et nos prières ça contribuera a le sortir de cela. Bien que certaines cicatrices ne s’effaceront jamais.

 

Enfin voilà j'ai écrit, tout un roman ! Bon ben j'espère que voua avez apprécié la lecture de mon aventure ;-)

Quand je commence, je m'arrête pas !

 

Je vous retrouve tout bientôt !

Merci pour vos prières et tout et tout !

Bisous

 

 



Une bien triste semaine!

Publié le 17/03/2014 à 18:59, Kigali
Mots clefs :
- Lien

Mes amis quelle semaine!

Pour commencer, j'ai été malade tout le week-end passé et enfaite toute la semaine.
J'étais fiévreuse, j'avais mal à la tête, la toux et le rhum! Bref je ne suis pas souvent malade,
mais quand je le suis je fais la totale d'un coup!
Après une visite chez le médecin mardi passé j'ai eu droit à des antibios et une dose de cheval d'autre médoc
(j'exagère juste 3 de plus que l'antibio, mais pour moi c'est déjà énorme!).
Bon bonne nouvelle j'ai pas eu la malaria.
Mauvaise nouvelle et là pour les plus sensibles asseyez-vous.
Quand j'étais chez le médecin, j'ai reçu un tél de mon ministère et pendant la nuit un des enfants dont on s'occupait
est décédé. Alors je ne le savais pas, mais Moupenzi (C'était son nom) était malade. Il avait des problèmes d'estomac
depuis quelques jours et sa maman l'a emmené à l'hôpital à 2 reprises. Malheureusement ça n'a pas suffi.
Pour moi, comme pour tout le monde ici ça a été un choc brutal.
L'enterrement a eu lieu le même jour même et je n'ai pas pu m'y rendre.
En réalité je n'ai pas encore revu sa maman depuis, ce qui fait que j'ai encore de la peine à réaliser.
J'ai vécu cette semaine un peu à part, parce que j'étais malade, ce qui m'a tenu à l'écart des enfants.
Et le décès de Moupenzi a été un coup dur pour tout le monde.
Il avait 4ans et demi, mais paraissait en avoir 1 et demi. Il souffrait (on s'en doutait!)
d'un handicap, vraisemblablement le syndrome de Dun.

Quand j'ai commencé à travailler ici, j'ai pu l'emmener chez une spécialiste qui après nous avoir rencontrés,
nous a redirigés vers une autre spécialiste. Avec mon aller-retour en Suisse et le temps de la mise en place
nous n'avion rencontré que récemment cette nouvelle spécialiste. Mais elle était tellement encourageante
et toute motivée et pleine d'espoir.
De l'espoir j'en avais aussi tout plein pour lui. Avant Noël je le voyais une foi par semaine pour l'aider et depuis
mon retour une autre fille avait repris le relais. Elle l'emmenait dans une crèche pour qu'il puisse interagir avec d'autres
enfants. Et honnêtement il faisait juste tellement de progrès. Il ne parlait pas et ne marchait pas. Mais il comprenait et
savait se faire comprendre.
Et même si le handicap est parfois tabou dans ce pays, Moupenzi était une petite star pour sa famille et tout le voisinage.

Je crois que c'est quelque chose qu'on ne peut pas comprendre et honnêtement j'ai abandonné le fait d'essayer.
Je suis contente qu'on ait pu le rejoindre dans son existence, même si elle fut trop courte, j'ai vu que le ministère a pu
lui apporter de la joie, de l'amour et de l'espoir.
Chacun devrait pouvoir recevoir cela.
Et étrangement cette situation m'a rapproché de plusieurs personnes ici. En particulier de Lauren la nouvelle volontaire
qui est arrivée des USA en janvier. On s'entendait déjà bien, mais maintenant on est plus proche.

Et de par le fait que j'ai été malade je suis restée beaucoup dans ma chambre, à dormir le week-end passé et
du coup je me suis sentie pas mal seule... mais enfaite pendant la semaine les gens autour de moi ont juste été trop chou!
J'ai même eu droit a un repas spécial parce que j'étais malade, ce qui m'a fait tout chaud au coeur.

En dehors de cela Jeudi je suis retournée au ministère, mais plus pour m'occuper qu'autre chose. Je n’ai pas été à l'aide
aux devoirs et enfaite j'ai pas fait grand-chose. Je suis en train de fabriquer des jouets pour les enfants avec des matériaux
de récupérations.
Du coup j'ai surtout assisté aux réunions et peints des rouleaux de papier de toilette de toutes les couleurs.... bref je me réjouis
de voir le résultat, mais je me réjouis surtout de revoir "mes" enfants!

Voilà!
Merci pour votre soutien et vos prières!
Passez une bonne semaine.



Publié le 8/03/2014 à 18:48,
Mots clefs :
- Lien

Hello, hello!

OK s’il y a bien une chose dont je suis sur c'est que les moustiques ne sont pas une espèce en voie d'extinction !!! Ils me le prouvent jour après jour... ;-)

Hum hum hum ! Incroyable ce que le temps passe vite pour moi ! Le jours se suivent, mais ne se ressemble pas. Et ça me plaît comme ça. Chaque jour en général j'ai des temps ou il n'y a rien de planifié dans mon planning, mais ça se remplit vite et maintenant définitivement je ne m'ennuie plus, mais alors plus du tout ! Ça a été difficile pour moi de trouver ma place ici, mais maintenant j'aime vraiment complètement être ici et travailler dans ce ministère. Je connais maintenant les enfants et les familles et ça me fait aussi me sentir beaucoup plus faisant partie du ministère.

Les défis sont nombreux pour ce ministère. Les finances sont vraiment un problème et j'apprends beaucoup sur la gestion de l'argent en étant ici, mais surtout j'apprends comment se confier complètement en Dieu pour chaque détailles.

Un autre défi est les familles. En général elles sont instables et brisées et malheureusement les parents ne prennent pas toujours grand soin de leurs enfants. C'est parfois tellement frustrant de voir nos limites. Nous aidons, mais nous ne pouvons résoudre tous les problèmes. Nous essayons de donner un meilleur futur à ces enfants, mais nous ne pouvons pas tout faire.

Mais malgré ces défis à chaque fois que nous voyons les enfants tous s'envolent. OK pas tout, mais chacun de leurs sourires vaut bien toute la peine qu'on se donne.

Et même si on ne peut pas changer complètement leur situation, nous pouvons les aimer, leur faire savoir qu'ils ont de la valeur et surtout leur partager l'espoir que nous avons tous en Christ. Et prier que ça fasse une différence pour eux.

Samedi passé j'ai emmené 2 filles du ministère à la piscine. Il y avait aussi des jeux, des manèges, etc... C'était une expérience incroyable et je crois que je peux compter ce jour comme un des meilleurs de ma vie. J'ai été tellement bénie de partager ça  avec elles. Ça devait probablement être la première fois qu'elles y allaient. En tout cas à la fin quand j'ai allumé la douche elles se sont presque mises à pleurer parce qu'elles n’ont surement jamais vu une vrai douche (ici on se douche principalement au seau). Encore une foi j'ai réalisé combien nos existences sont éloignées. La barrière de la langue n'a pas été trop frustrante, mais quelle aventure! Il n'y a pas de meilleur moyen de célébrer la vie!

Dernièrement j'ai été très touchée par le témoignage d'une amie. Lisa est une des personnes les plus généreuses et douce que je n’ai jamais rencontré. Toujours à l'écoute des autres, elle est souriante et de bons conseil. Elle paraît venir d'une bonne famille avec bonne éducation.

En réalité pas du tout. Elle est la 10ième dans sa famille (ou quelque chose comme ça!). Elle a grandi principalement avec ses grandes soeurs, car ses parents n'avaient pas d'argent et plus l’énergie pour s'occuper d'elle. Mais ces soeurs n'étaient pas très préoccupées par ce qu'elle faisait, si elle avait à manger ou même des habits à porter. En réalité en tant qu'enfant elle se disait que c'est parce qu'elle n'aimait pas manger qu'elle ne mangeait pas. Ça la réconfortait un peu, au moins. Sa famille l'a envoyé à l'école, mais ensuite ils n'ont plus voulu payer son écolage. Par miracle un de ces professeurs lui a payé 3ans d'écoles. Elle a dû arrêter pendant un temps et refaire certaines années, mais elle est maintenant à l'université. Elle lutte toujours pour payer chaque semestre, mais elle travaille dur et s'accroche pour finir ses études et sortir de sa condition. Elle travaille aussi sur la base de JEM et c'est là qu'on s'est rencontrée.

J'ai souvent entendu que l'on ne peut donner que ce que l'on a reçu, mais elle est la preuve vivante du contraire.

C'est un vrai encouragement pour moi et une amie précieuse ici. Elle a toujours de sages conseils à me donner et on rigole bien ensemble ! Elle m'inspire et m'encourage, particulièrement en voyant combien elle travail dur et s'accroche.

Ha et hier j'ai "enseigné" à l'étude biblique pour les mamans... bon ça c'est pas la première fois, mais ce qui est nouveau c'est que je l'ai fais en anglais!!! Hahaha on n’arrête pas le progrès! Ce que j'aime le plus quand j'enseigne c'est que ça me parle à moi aussi. Hier j'ai parlé du fait de faire confiance à Dieu et de prendre des pas de foi... oui c'est cela oui ;-) J'aurai pas dis mieux moi même! Ha mais c'est moi qui l'ai dis alors....

Voili, voilou! bon weekend a tous!

P.S. Cette semaine j'ai (ENFIN) reçu mon kdo de Noël! :D Merci à ceux qui ont participé... ça m'a fait tout chaud au coeur!!!

Matine et Moi pendant le Fun group

 

Tirizha et les enfants pendant les jeux de mercredi!

Franchement leurs sourires valent tout l'or du monde!

Loren, Dilphine, moi, Kazungu, Heather et Fred au Parc Samedi passé!

Ho mais comme c'est trop bien le parc!



une semaine pluvieuse mais heureuse!

Publié le 26/02/2014 à 19:03, Kigali
Mots clefs :
- Lien

Salut la compagnie comment ça va?

De ce côté du globe ça va bien quoiqu’un peu frisquet quand même, parfois je dois même mettre une jaquette... Ha là là pas facile!
Haaaa désolée vous vous êtes en hiver! Oups j'ai tendance à l'oublier! ;-)

Bon sinon je m'épanouis toujours plus auprès de ces enfants. J’aime vraiment passer du temps avec eux. La barrière de la langue est toujours un problème même si je fais quelques progrès. Mais je réalise toujours plus que ce dont ils ont le plus besoin (et ce à quoi je peux répondre) c'est d'amour inconditionnel. Alors je leur en donne autant que je peux en puissant à la source.

Un autre besoin qui me travaille de plus en plus en ce moment c'est leurs taux de malnutrition. Il y a beaucoup plus d'enfants que je ne pensais qui n'ont qu'un repas par jour ou qui ne mangent pas tous les jours.
L'eau est aussi un problème.
Comme maintenant ils vont à l'école, on peut beaucoup mieux observer ce problème et je suis vraiment triste pour eux. Le mercredi nous avons un programme avec les enfants et nous leur donnons aussi à manger à cette occasion. C’est juste super, mais je pense que ça ne suffit pas. Nous sommes en train de réfléchir à des solutions "Long terme" pour ces familles... ça prend du temps et parfois c'est frustrant de ne pas pouvoir résoudre leurs souffrances du tac au tac. Je crois qu'il n'y a rien de pire qu'un enfant qui a faim. Bon d'accord si le problème de pauvreté extrême pouvait être résolu du tac au tac ce serait déjà fait depuis longtemps, je sais. Mais, je pense, quand même que ça vaut la peine d'essayer de changer les choses mêmes si c'est pour un petit nombre.

Alors hier je pensais simplement à combien, je suis reconnaissante de pouvoir faire une différence dans la vie de ces enfants, et en regardant des photos d'eux j'ai simplement réalisé que pour l'instant c'est surtout eux qui font une différence dans la mienne!
Il y apporte tellement de joie!

Aujourd'hui, mercredi, on avait un programme avec eux, mais la pluie s'étant invitée on dû interrompre (on les reçoit à l'extérieur!), mais ils pouvait pas non plus partir alors on les a tous faits rentré dans la maison! Tellement tellement d'enfants dans ce salon! Et super excité. On a laissé tomber l'enseignement pour improviser un petit spectacle de marionnettes! c'était juste super. Au début ça me frustrait de voir que la pluie pouvait bouleverser tout notre programme maintenant sa ne m'inquiète même plus!

Sinon une autre chose qui me préoccupe passablement en ce moment c'est ce que je vais faire après cette école. L'école se finit début avrile (vu que j'ai louper 1 mois et demi que que je rentre pas pour la semaine de débrieffing!) et ça s'approche quand même. Pour l'instant j'ai plein d'idées, plein de portes ouvertes et... Haaaaaaa! donc si vous voulez prier pour cela ne vous genez surtout pas! Merci mill fois!

Ben voilà! Je vous souhaite une bonne journée.

P.S. Voici quelques photos prises à la fin de notre "Fun group" mardi! À elles seules ces photos ont ensoleillé ma journée!!!De gauche à droite Aline, Macharie, Murerwa, Aline et Eric.



« Page précédente :: Page suivante »